Système de Santé

VISION 

Notre ambition est de mettre en place un système de santé qui améliore de manière significative la santé globale des Camerounais.  Un système focalisé sur la prévention et l’éradication des maladies bénignes, l’amélioration de la qualité des soins, l’accessibilité, la normalisation et l’élimination des pratiques’informelles, la valorisation des connaissances des tradipracticiens et leur intégration dans le système de santé formel.

Axes stratégiques :

  1. Structure
  2. Accès aux soins
  3. Infrastructures
  4. Personnel
  5. Accès au médicament


SANTE
Axe Stratégique Structure
Objectif Améliorer de façon significative l’efficacité  et la transparence des organes de gestion du secteur de la santé
Mesures clés Organes centraux : Ministère, Recherche Nationale, Conseil de Médecine,

  • Mise en place d’un Conseil de Médecine regroupant d’éminents spécialistes des domaines clés : formation, traitement, médicaments, équipements, maladies clés, etc. chargé d’assurer les standards de qualité dans l’ensemble du système de santé.
  • Etablissement des normes et de la règlementation
  • Accréditation des centres de formation et contrôle régulier de ceux-ci
  • Mobilisation des ressources financières et techniques pour l’ensemble du système de santé
    • Partenariats avec le personnel médical camerounais vivant à l’étranger
    • Partenariats avec les pays partenaires spécialisés dans des domaines clés (Centres universitaires, centres de recherche, hôpitaux de référence, etc.)
  • Contrôle régulier sur le terrain de l’ensemble du système de santé
  • Renforcement des ordres du personnel médical afin de mettre en place une véritable autorégulation de ces métiers. 

Organes régionaux et départementaux

  • Assure la disponibilité des soins (collecte des informations sur les besoins)
  • Assure un appui technique aux structures de base
  • Assure le contrôle de la qualité des produits et des services rendus aux patients
  • Assure la mobilité des soins spécialisés en fonction des besoins

Organes locaux

  • Assure la gestion des infrastructures du personnel et de la distribution des médicaments
  • Assure la transition de l’informel vers le formel (cas des pharmaciens et médecins  ambulants)
Axe  Stratégique Accès aux soins
Objectifs Permettre à tous les Camerounais, niveaux de vie confondus, d’avoir accès aux soins de santé de qualité
Mesures clés
  • Mettre en place une assurance universelle qui intègre tous les camerounais (même du secteur informel) pour cela:
    • Nous étudierons les programmes pilotes actuels
    • Nous aurons 1 à 3 ans d’essai au niveau régional
  • Mettre sur pied un programme national d’ici 5 ans
  • Mettre un accent particulier sur la prévention en instituant :
    • Un bilan de santé obligatoire pour les personnes intervenant dans le système éducatif (élèves, étudiants, enseignants…), dans les entreprise et dans les lieux d’activité semi-formel (marchés, gare routières, etc. …)
  • Mettre en place une politique de prise en charge de la femme enceinte (gratuité de la prise en charge dans les zones rurales)
  • Assurer une meilleure couverture géographique en mettant en place :
    • Une stratégie intégrée avec public, privé et confessionnel
    • Un programme de transition de l’informel vers le formel (cas des médecins non clandestins) qui comprendra:
      • Un recensement
      • Une évaluation
      • Une insertion ou reconversion
  • Amélioration de l’environnement (le cadre) et du comportement des membres du corps médical
  • Réhabilitation et restructuration des services d’urgence
Axes Stratégique Les infrastructures
Objectifs
  • Arrimer nos infrastructures aux normes internationales (bâtiments, plateau technique …)
  • Rapprocher les centres de santé des populations (surtout ruraux)
  • Réduire notre dépendance vis-à-vis des techniciens expatriés
Mesures clés
  • Réhabilitation et mise à niveau
    • Au moins un hôpital de référence par région en 5 ans
    • Réhabilitation des hôpitaux régionaux (en intégrant le confessionnel et le privé)
    • Réhabilitation de tous les hôpitaux de district et centres de santé communautaire
  • Décentralisation de la gestion des hôpitaux régionaux, des hôpitaux de district et des centres de santé communautaire
  • Mise en œuvre d’un programme national de formation pour le personnel de maintenance des infrastructures et équipements hospitaliers
Axe Stratégique Personnel
Objectif
  • Augmenter le nombre et améliorer la qualité des personnels soignants (médecins, infirmier, aide soignant …)
  • Limiter voire annuler le taux de déperdition des médecins formés
  • Créer un cadre qui favorise une utilisation optimale de nos compétences présentes localement  et à l’extérieure
Mesures clés
  • Faire un audit des hôpitaux pour connaitre l’état des besoins (beaucoup de personne sont parties en retraite et n’ont pas été remplacé)
  • D’ici 5 ans avoir au moins 1000 étudiants entrant en école de médecine en mettant sur pied
    • Une faculté de médecine dans chaque université
    • Un CHU par région
  • Développer une politique de gestion du personnel (médecins, infirmiers, etc.…) qui les stabilise
    • Salaire
    • Gestion de carrière
    • Formation continue
  • Accroitre le nombre et la qualité d’infirmiers et d’aides soignants en
    • Réhabilitant les structures de formation existantes et en créant d’autres
    • Redéfinissant le programme de formation
  • Augmenter le nombre de personnel soignant
    • Recruter le personnel qui est déjà formés
    • Recycler les anciens diplômés
    • Régler la question des diplômes étrangers qui pour le moment sont peu considérés (surtout ceux des pays voisins)
    • Régler le problème des faux diplômes
  • Former les spécialistes sur place (la spécialisation est la principale cause de déperdition de nos médecins)
  • Réhabiliter le CUSS et toutes les facultés de médecine existantes (augmenter la capacité d’accueil, acquérir de nouveaux équipements…)
  • Recruter de meilleurs formateurs (nous avons un déficit d’enseignants qualifiés dans le secteur)
  • Systématiser la formation continue dans les structures hospitalières (comme c’est le cas avec le jeudi médical à l’hôpital Laquintinie)
  • Veiller à la stricte application la politique de partage du personnel entre le public et le privé.
  • Permettre la réception de la clientèle privée dans les hôpitaux publics
  • Loger les médecins et les infirmiers près des hôpitaux (créer des cités de médecin, d’infirmiers)
  • Mettre en place une politique nationale de télémédecine permettant de faire recours à des spécialistes au niveau national et international
  • Développer une politique de coopération avec les pays développés permettant un partage du personnel  médical à travers:
    • Un  programme d’échange et de travail partagé
    • Un programme spécifique pour notre diaspora
Axe  Stratégique Accès au medicament
Objectifs
  • Mettre à la disposition des Camerounais des médicaments de qualité accessibles à tous
  • Structurer les activités relevant du secteur informel 
Mesures clés
  • Résoudre le problème des pharmaciens de rue
    • Les recenser
    • Les évaluer
    • les former ou les reconvertir
  • Inciter à la création des pharmacies ou approvisionner de façon régulière les hôpitaux en milieu rural
  • Accroitre de façon significative le nombre et même la qualité des pharmaciens formés (arrêter avec les vendeurs de médicament)
  • Réduire le cout des médicaments en
    • Contrôlant la marge des pharmaciens
    • Subventionnant
    • Favorisant la production locale
  • Assurer un meilleur contrôle de la qualité des médicaments vendu sur le marché camerounais
  • Mettre sur pied des équipes de santé communautaire pour sillonner les zones rurales

Comments

  1. Hello Madam, I wish to encourage you for this great sense of responsibility and love the your people .But i want to say this commission is a great task which involves the lives and future the entire nation so serious considerations and predication must be set as a standard for a successful leadership of this nation.