Reprendre notre pouvoir

Nous sommes les héritiers et héritières des héros et héroïnes des luttes pour l’indépendance et la démocratie au Cameroun. La célébration la plus importante que nous devons faire de notre cinquantenaire est de parachever le processus d’indépendance politique, économique et culturel commencé dans les années 1950.

Il est l’heure ! L’heure de construire un autre Cameroun pour les cinquante prochaines années.

Les camerounais et camerounaises se doivent de réaliser à partir de cette année 2011 une révolution démocratique pour :

 VISION 

Le pouvoir ultime réside dans le peuple.  Toutefois au Cameroun, nous avons vécu depuis des décennies dans un modèle de pouvoir d’une « élite » de parvenus. 

Notre vision est de redéfinir la conception et l’exercice du pouvoir au Cameroun.  Il s’agit de créer des systèmes et mécanismes qui favorisent et imposent l’équilibre entre les pouvoirs, la gestion participative de la chose publique et l’érection des contre-pouvoirs détenus par les citoyen/nes, afin de garantir que, quelque soit les dirigeants, le peuple détient la source du pouvoir et confère la légitimité. 

Il s’agit aussi de créer une nouvelle culture de l’exercice du pouvoir à tous les niveaux où celui-ci est distribué au Cameroun.  Une culture où le service public aux usagers n’est pas confondu avec un pouvoir arbitraire sur les citoyens, où l’implication et la participation sont obligatoires et où tout gestionnaire est véritablement responsable et comptable de ses agissements devant la nation.

Axes Stratégiques :

  1. Refonder nos institutions fondamentales pour équilibrer les trois branches du pouvoir (exécutif, législatif et judiciaire) et créer des canaux permettant au peuple de s’exprimer dans le fonctionnement des institutions républicaines :
    • Constitution
    • Parlement
    • Système judiciaire
  1. Réformer les systèmes qui garantissent l’alternance et l’implication du peuple dans la gestion de la cité
    • Système électoral
    • Décentralisation

 

  1. Faciliter  l’émergence de véritables contre-pouvoirs
    • Partis politiques
    • Syndicats, groupements professionnels, associations
    • Médias
  2. Redéfinir notre identité
    • Peuples autochtones
    • Diversité ethnique
    • Diversité linguistique
    • Code de nationalité
    • Jeunes et Femmes

Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Refonder nos institutions fondamentales pour équilibrer les trois branches du pouvoir (exécutif, législatif et judiciaire) et créer des canaux permettant au peuple de s’exprimer dans le fonctionnement des institutions républicaines
Objectif  Réécrire notre constitution pour équilibrer les trois branches du pouvoir
Mesures Clés  Limitation des pouvoirs de l’exécutif

  • Réduction du mandat présidentiel à cinq ans
  • Limitation du nombre de mandats présidentiels possibles à deux
  • Ne pas laisser au seul  Président de la République le pouvoir de garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire. Passer à une garantie constitutionnelle.
  • Redéfinir les bases de la responsabilité pénale du président de la république
    • Préciser les cas de haute trahison
    • Préciser la responsabilité du président de la république en cas de haute trahison
    • Définir les peines encourues pour  haute trahison
  • Le Président est tenu de choisir le Premier Ministre dans  le parti majoritaire à  l’Assemblée Nationale 
  • Redéfinir le statut des anciens présidents
    • Personnel mis à leur disposition
    • Pensions
    • Logement, etc.
Amélioration du fonctionnement de l’exécutif

  • Réduction sensible du nombre de ministères
  • Au moins 40% de personnes de sexe opposé au rang de ministre
  • Introduction des méthodes modernes de management
    • Conseil des ministres au moins deux fois par mois
    • Conseil de Cabinet une fois par semaine
    • Planification quinquennale déclinée sur chaque année, trimestre, mois et semaine avec instruments de suivi et d’évaluation
  • Régularité et la transparence des informations gouvernementales
    • Publication régulière du Journal Officiel
    • Town Hall (conférence publique) du Président de la République au moins 3 fois par an avec les représentants des grands regroupements de la société civile et des citoyens ordinaires (Quota d’au moins 40% des personnes de sexe opposé et des moins de 25 ans)
    • Compte rendu public mensuel de chaque ministère sur ses réalisations en face à face avec les populations.
    • L’introduction de l’e-government avec priorité à l’Etat civil, aux impôts et à la douane

Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Refonder nos institutions fondamentales pour équilibrer les trois branches du pouvoir (exécutif, législatif et judiciaire) et créer des canaux permettant au peuple de s’exprimer dans le fonctionnement des institutions républicaines
Objectif  Réécrire notre constitution pour équilibrer les trois branches du pouvoir
Mesures Clés  Renforcement des pouvoirs du législatif

  • Révision de la carte électorale sur les critères de la démographie
  • Mise en place du Sénat et des Assemblées régionales
  • L’agenda du législatif est fixé par lui-même
  • Tous les postes du législatif sont déterminés par lui-même,
  • Tous les députés et sénateurs sont élus
  • Quotas de 40% au moins du sexe opposé et 40%  des moins de 35 ans sur toutes les listes des partis politiques en compétition pour les élections au Cameroun sous peine d’élimination de la liste.
Amélioration du fonctionnement du législatif

  • Dans le cadre de la réforme du CEFAM, mise en place d’une université des élus (programme de formation continue) avec au moins 6 semaines (reparties sur plusieurs ateliers) de formation obligatoire sur l’année pour chaque député
  • Restructuration du fonctionnement du Parlement  pour permettre à chaque élu au niveau national d’avoir accès à un staff technique 
  • Compte rendu parlementaire de l’élu à son électorat obligatoire au moins 3 fois par an


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Refonder nos institutions fondamentales pour équilibrer les trois branches du pouvoir et créer des canaux permettant au peuple de s’exprimer dans le fonctionnement des institutions républicaines
Objectif  Réécrire notre constitution pour équilibrer les trois branches du pouvoir
Mesures Clés  Renforcement des pouvoirs du judiciaire
Conseil Constitutionnel :

  • Evaluer la nécessité et les attributs d’un conseil constitutionnel. 
  • Les membres du Conseil Constitutionnel sont nommés pour une période de 9 ans renouvelable une fois
  • Elargir la saisine du Conseil Constitutionnel aux citoyens
  • Définir le statut des membres du Conseil Constitutionnel
  • Nomination des membres du Conseil Constitutionnel par le président et approbation par l’Assemblée Nationale.

Cour suprême

  • Introduire la parité Homme-Femme
  • Décharger la Cour Suprême du contentieux administratif qui sera confié à un Conseil d’Etat
  • La cour suprême sera chargée du contentieux civil et pénal
  • Nomination des membres de la Cour suprême par le président et approbation par l’assemblée nationale.
  • L’initiative de poursuite des responsables de détournements de deniers publics est celui du judiciaire qui peut être saisi par les deux autres pouvoirs

Personnel auxiliaire de justice

  • Créer une école d’avocats où on est admis sur concours ou instituer de manière régulière  un concours au barreau : avec un avancement clair : dates des autres examens
  • Faire de même pour les clercs (notaires)


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Reformer les systèmes qui garantissent l’alternance et l’implication du peuple dans la gestion de la cité
Objectif  Reformer le système électoral au Cameroun pour le rendre équitable, transparent, consensuel et crédible, garantissant que le peuple Cameroun détient l’ultime pouvoir du choix de ses dirigeants et de leur alternance
Mesures Clés  Code électoral consensuelEtablir avec l’ensemble des acteurs politiques aussi bien que les acteurs de la société civile et du secteur privé un code électoral comprenant les éléments clés que sont :

  • Ramener la majorité électorale à 18 ans
  • Instauration d’un scrutin à deux tours
  • Instauration de la possibilité de candidature indépendante pour toute élection au Cameroun
  • Vote de la diaspora
  • Instauration d’un calendrier électoral fixe et connu de tous à l’avance
  • Découpage électoral revu en fonction du critère de la démographie

Mise en place d’une Commission Electoral National Indépendante

  • Les membres sont des personnalités ayant aucune appartenance partisane
  • Les membres ont un mandat limité et non renouvelable
  • Doté d’un budget de fonctionnement autonome

Organisation moderne et efficace des élections

  • Inscription des électrices et électeurs avec la technologie  la plus adaptée, garantissant la transparence et l’efficacité ; éliminant la fraude 
  • Utilisation des bulletins les plus adaptés pour la transparence et l’élimination de la fraude
  • L’utilisation de la technologie pour la délivrance de la carte d’électeur au moment de l’inscription
  • Utilisation de la technologie et des médias pour la communication sur l’ensemble du processus électoral :
    • Procédure et centres d’inscription
    • Localisation des bureaux de vote
    • Découpage électoral, etc.

Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Reformer les systèmes qui garantissent l’alternance et l’implication du peuple dans la gestion de la cité
Objectif  Décentraliser le pouvoir et les ressources afin de garantir l’excellence dans les services aux citoyens et de rapprocher autant que possible l’exercice du pouvoir du peuple
Mesures Clés  Restructuration des collectivités territoriales

  • Mise en place des assemblées régionales
  • Abolissement des délégués du gouvernement et remplacement par des maires-coordinateurs élus dans les grandes agglomérations
  • Délimitation claire des compétences et des ressources entre les niveaux national, régional et local
  • Mise en œuvre un système de planification qui relie les niveaux national, régional et local et qui remonte du terrain vers le haut (bottom-up).

Renforcer les capacités des collectivités locales

  • Personnel 
    • Transformation du CEFAM en Université des Elus et révision du curriculum pour le personnel municipal
    • Au moins 8 semaines de formation dans l’université des élus par an pour chaque membre de l’exécutif et au moins 4 semaines pour chaque membre du conseil municipal
    • Doter les municipalités du personnel requis dans les domaines clés, ex : planification local, maîtrise d’ouvrage, voirie municipale, ingénierie des infrastructures locales, etc.
    • Formation spécialisée pour le personnel des collectivités décentralisées
    • Cahier de charges spécifiques pour le personnel de l’administration déconcentrée qui doit apporter un appui technique au niveau local
  • Equipements
    • Mise en place d’un système de mutualisation des équipements au niveau départemental et régional
    • Informatisation national des bases de données communales (actes de naissance, mariage, décès, etc.) 
    • Mise en place d’un système de financement pour les équipements des collectivités locales


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Reformer les systèmes qui garantissent l’alternance et l’implication du peuple dans la gestion de la cité
Objectif  Décentraliser le pouvoir et les ressources afin de garantir l’excellence dans les services aux citoyens et de rapprocher autant que possible l’exercice du pouvoir du peuple
Mesures Clés  Transférer des compétences et des ressources au niveau local
Dans une période de 5 ans transfert des compétences clés que sont :

  • Construction, gestion et maintenance des infrastructures locales : routes, écoles maternelles et primaires, centres de santé, marchés et centres commerciaux, gares routières, centres culturels, médiathèques, etc.

Personnel 

  • Mettre en œuvre un système de transfert des ressources du niveau central au niveau local
  • Mettre en œuvre un système d’appui technique aux municipalités par le personnel des services déconcentrés
  • Ensemble des systèmes de gestion doivent comprendre :
    • Recrutement basé sur le mérite
    • Formation continue
    • Progression de carrière basée sur l’obtention des résultats

Finances 

  • D’ici 5 ans, mettre en œuvre un système de transfert des compétences et des ressources financières au niveau local basé sur les résultats obtenus dans les phases pilotes et la capacité de gestion et d’absorption, sur un calendrier fixe
  • D’ici 5 ans, mettre en œuvre un système de fiscalité locale qui :
    • Accroit les revenus de la fiscalité locale
    • Contrôle la dette au niveau local
    • Assure la transparence de la gestion financière au niveau local
  • Reformer le FEICOM pour une meilleure péréquation et une gestion transparente et équitable des ressources financières des collectivités territoriales

Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Reformer les systèmes qui garantissent l’alternance et l’implication du peuple dans la gestion de la cité
Objectif  Décentraliser le pouvoir et les ressources afin de garantir l’excellence dans les services aux citoyens et de rapprocher autant que possible l’exercice du pouvoir du peuple
Mesures Clés  Développement de la citoyenneté  – participation à la gestion de la cité au niveau local

  • Cours civiques pour tous les âges dispensés à la municipalité et pré-requis pour bénéficier de certains services de la municipalité
  • Collaboration étroite entre la municipalité et la société civile
    • Base de données des associations, syndicats, groupements professionnels, organisations confessionnelles  et autres au niveau de la municipalité
    • Intégration de la société civile comme actrice principale dans la planification communal et régional et à la réalisation des projets (ex : formation, campagnes de sensibilisation, vaccination, hygiène et santé, etc.)
  • Participation de la population au conseil municipal et aux projets de la municipalité
  • Organisation du dialogue social au niveau communal au moins 4 fois par an 


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Garantir la souveraineté du peuple en s’assurant que des contre-pouvoirs non-institutionnels existe et fonctionnent de manière à renforcer la démocratie dans le pays
Objectif  Faire émerger des syndicats et groupements professionnels représentants véritablement les intérêts des travailleurs et des professionnels de différents secteurs, capable d’agir en contre-pouvoir face aux employeurs et au gouvernement.
Mesures Clés 
  • Garantir l’indépendance des syndicats
    • Protection du droit à la syndication
    • Mise en application des conventions collectives signées
    • Garantir les droits des syndicats y compris le droit de grève
  • Création des espaces de véritable dialogue et de négociation avec les syndicats de la fonction publique
  • Veille et appui technique pour des véritables espaces de dialogue entre les syndicats et les employeurs du privé
  • Mettre en place des espaces de dialogue social entre le gouvernement et les syndicats.
  • Accorder des subventions aux organisations de formation des leaders des syndicats, associations professionnelles et autres groupements.
Objectif Faire émerger des medias professionnels, fiables et durables, capable de jouer un véritable rôle de quatrième pouvoir dans la société 
Mesures Clés
  • Respect strict de la liberté de la presse
  • Révision du système d’accord des licences pour permettre aux médias d’obtenir des licences définitives dans un délai raisonnable (maximum d’un an)
  • Financement public aux médias multiplié par au moins 15 avec un système de décaissement et de contrôle qui assure :
    • L’équipement des médias
    • La mise en place d’un personnel avec statut digne de ce nom
    • Des partenariats et fusions pour créer des grands groupes solides
  • Accès des médias aux informations du gouvernement
  • Renforcer la professionnalisation des médias :
    • Institutionnaliser le code de déontologie de la presse et subventionner des formations pour en garantir le respect strict
    • Mettre en place un organe de régulation
    • Relecture et application de la convention collective
    • Réorganisation de la réglementation pour la création et le fonctionnement des médias
    • Revoir la ligne éditoriale des médias d’Etat afin de les rendre  non-partisan et plus objective


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Garantir la souveraineté du peuple en s’assurant que des contre-pouvoirs non-institutionnels existe et fonctionnent de manière à renforcer la démocratie dans le pays
Objectif  Faire émerger des partis politiques capables de créer un vivier de leadership politique, d’être une force de proposition politique et à mesure de jouer un rôle de contre-pouvoir
Mesures Clés 
  • Garantir la liberté  et les droits politiques
    • Droit de rassemblement
    • Droit de manifestation
    • Droit d’expression, etc.
  • Augmenter le montant des subventions aux partis politiques et améliorer la transparence dans la distribution et l’utilisation de ces subventions
    • Subventions directes à la formation, et à l’appui technique
    • Audit des partis ayant reçu les fonds publics
  • Créer des espaces pour le débat des alternatives politiques sur les différentes questions de la gestion de la nation


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Faire de chaque élément de notre diversité  une force pour la construction d’une nation unie, solide et durable ; compétitive sur le plan économique et diplomatique au niveau continental et international
Objectif  Surmonter de manière définitive et positive le traumatisme de la colonisation et les échecs du processus de réunification à ce jour.
Mesures Clés  Dialogue national sur la réunification

  • Identification des échecs et difficultés du processus à ce jour
  • Définition d’une stratégie pour assurer une véritable intégration nationale
  • Modification des lois et politiques qui doivent assurer l’intégration sur le plan systémique

Mise en œuvre d’une stratégie pour assurer le véritable bilinguisme

  • Cours de langue au niveau des municipalités (médiathèques)
  • Intégration des visites d’échanges dans le programme scolaire pour l’immersion
  • Obligation de bilinguisme dans des postes clés de l’administration publique

Intégration de l’histoire politique du Cameroun dans la vie camerounaise

  • Intégration de la lutte pour l’indépendance et la vérité sur le processus de réunification dans les manuels scolaires dès le primaire
  • Erection des monuments pour les héros et héroïnes de la lutte de l’indépendance dans nos villes
  • Mise en place de circuits touristiques ayant pour thème la lutte pour l’indépendance et la réunification du Cameroun
Objectif  Valoriser les peuples autochtones et faire de leurs cultures une partie du patrimoine national
Mesures Clés  Dialogue national pour développer une stratégie d’intégration des cultures des peuples autochtones dans le patrimoine nationale

  • Définir les éléments de conservation et les éléments d’intégration de ces deux cultures
  • Intégrer l’histoire et la culture de ces peuples dans le curriculum scolaire dès le primaire
  • Erection des monuments pour la commémoration et la conservation de la culture et de l’histoire Bororo et Baka

Développement d’une stratégie pour permettre aux peuples Bororos et Bakas de vivre en harmonie avec les populations autour d’eux

  • Trouver des solutions durables aux conflits éleveurs/agriculteurs
  • Trouver des solutions durables au conflit entre la conservation et l’exploitation de la forêt pour le peuple qui y vit


Reprendre notre pouvoir
Axe stratégique Faire de chaque élément de notre diversité  une force pour la construction d’une nation unie, solide et durable ; compétitive sur le plan économique et diplomatique au niveau continental et international
Objectif  Mettre en valeur nos ethnies et faire d’elles un des piliers pour la construction de notre unité nationale
Mesures Clés  Valoriser nos ethnies

  • Multiplication des centres culturels au niveau régional et municipal permettant de mettre en valeur les ethnies locales
  • Faire fonctionner des véritables musées nationaux permettant une connaissance approfondie de nos ethnies et leurs cultures
  • Intégrer l’apprentissage des langues nationales dans le curriculum scolaire

Faire de l’étude de l’organisation de nos sociétés traditionnelles un élément d’inspiration pour la redéfinition de notre société  moderne

  • Subventionner les études et recherches permettant de comprendre l’organisation de nos société traditionnelles sur le plan de : l’organisation de l’état, la diplomatie, l’économie, etc.
  • Intégrer les modèles de nos traditions dans notre réflexion sur les nouvelles définitions de la démocratie, l’état, l’économie, etc. pour le Cameroun
Objectif Mobiliser les personnes d’origine camerounaise vivant partout dans le monde pour la construction du Cameroun
  • Réviser notre code de nationalité pour permettre à tout camerounais/es d’origine de maintenir la nationalité camerounaise si ils/elles le désir après adoption d’une autre nationalité
  • Développer des programmes spécifiques permettant aux personnes d’origine camerounaise vivant à l’étranger de participer au développement du Cameroun dans des domaines spécifiques santé, éducation, sport, culture, urbanisation, etc.
  • Développer des programmes permettant aux camerounais/es vivant à l’étranger d’investir (immobilier, entreprenariat, etc.) au Cameroun et de s’insérer sur le plan professionnel (secteur public, secteur privé).

Your browser may not support display of this image.

Comments

  1. Blaise J Kendah says:

    Bonjour à tous,
    Le programme politique c’est une chose, et la réalisation en ai une autre. Moi j’aimerais avoir un exemple concret pour réaliser ce sont vous parlez.
    Vous parlez de:
    1- Refonder nos institutions fondamentales pour équilibrer les trois branches du pouvoir
    2- Réformer les systèmes qui garantissent l’alternance et l’implication du peuple dans la gestion de la cité
    3-Faciliter l’émergence de véritables contre-pouvoirs
    4-Redéfinir notre identité.
    Donner nous des exemples concrets pour obtenir vos résultats.
    Thank you and good luck, I am a fan and may join your party if you convince me.
    Peace
    BK

    • ouambo says:

      cher ami j’aime ta volonté à vouloir du concret mais tout programme politiques reste une vision tant que la personne qui la porte ne détient pas les levier pouvant la permettre de la mettre en œuvre et c’est pour cela que cette candidate sollicite tés suffrages et celui de tes proches .pour ma part je suis vraiment séduit par la pertinence et la beauté d’un tel programme .mais aussi par le sens du détail de ses rédacteur toutefois il faut qu’ils puisse prendre en compte que en cas d’alternance il faudra trouver un moyen dans le but de sauvegarder la paix et l’unité national de pouvoir canaliser les nostalgiques ainsi que ceux qui profitait de l’ancien régime pour les emmener à participé à la construction de cet édifice qu’est notre terre chérie

  2. Oscar F. NGOME says:

    Concernant la Limitation des pouvoirs de l’exécutif. Vous dites que le Président est tenu de choisir le Premier Ministre dans le parti majoritaire à l’Assemblée Nationale. J’aimerai
    avoir un peu plus d’explications par rapport à cette mesure. Pensez -vous que c’est nécessaire?

    Sachez, Madame, que, moi, vous m’avez déjà convaincu, et que ma voix est à 98% la vôtre. Je vous suis depuis que vous avez décider d’être candidate à cette élection.

    Merci, et du courage dans votre combat.

  3. Ndedi Gael says:

    TOUS NOTRE SOUTIEN ET BEAUCOUP DE COURAGE