Lettre ouverte aux forces de l’ordre et de sécurité

Forces de l’ordre, forces de défense !

La nation camerounaise se trouve à un tournant historique. A peine les cinquantenaires célébrés, nous entrons de plein pied dans une élection présidentielle qui se tient dans un contexte particulier.

Sur le plan national, des signes de frustrations, d’insatisfaction et de souffrance sont partout manifestes ; et nous prédisent qu’à n’importe quel moment, une crise sociale et/ou politique peut survenir. 

Sur le plan international, le monde est en ébullition. Les régimes réputés puissants s’effondrent sous la pression populaire. Les peuples reprennent leur destin en main ; et à travers leurs expériences, une vérité évidente s’impose à tous : lorsque les peuples se lèvent, les choses changent !

 

Forces de l’ordre, forces de défense !

Le peuple Camerounais n’est pas insensible à ces exemples éclatants. Ces exemples lui parlent, et l’interpellent. Nous voyons chaque jour, les Camerounais/es gagné/es par une aspiration nette et profonde à de meilleures conditions de vie, à plus de liberté, à un changement concret et immédiat.

Nous les voyons envier ceux qui ont osé mettre fin à un système inique, inefficace et méprisant.

Nous les voyons chaque jour se convaincre de l’imminence du changement au Cameroun.

Nous les voyons se persuader qu’il est l’heure d’oser inventer son avenir.

 

Forces de l’ordre, forces de défense !

Les enjeux de la période actuelle sont immenses. Ils nous commandent à tous et à toutes, en tant que Camerounais/es, de prendre toute leur mesure et de faire preuve de courage et de considération.

Il est l’heure de mettre en place une nouvelle conception du pouvoir qui consacre la souveraineté du peuple.

Il est l’heure d’assurer que les richesses de notre pays garantissent l’épanouissement de tous/toutes les Camerounais/es.

Il est l’heure de garantir aux jeunes, aux femmes, aux personnes handicapées… l’avenir qu’ils méritent !

 

Forces de l’ordre, forces de défense !

A l’instar de nombreux camerounais/es, vous êtes, vous aussi, avides de changement. Vous souhaitez que vos soldes soient revalorisées, votre statut amélioré, la gestion des carrières plus objective et le traitement entre les différents corps plus équitable,…

C’est à ce titre que vous aussi, autant que les autres Camerounais/es, êtes concernés par ce changement.

C’est dans cet ordre que vous devez pleinement assumer vos responsabilités à cette heure décisive.

 

Forces de l’ordre, forces de défense !

Le 09 Octobre 2011, comme l’immense majorité des Camerounais/es, faites le choix clair de l’espoir, de la refondation de notre pays et de la prospérité collective.

En tant que gardiens de l’ordre, de la paix et de la sécurité, je vous exhorte à veiller au strict respect de l’intégrité du processus électoral et empêcher toute forme d’intimidations vis-à-vis des populations. Soyez  des forces qui rassurent et non des forces qui font peur. C’est votre responsabilité. C’est aussi en cela que consiste le maintien de l’ordre républicain.

Aussi, tenez-vous prêts!

 

Forces de l’ordre, forces de défense !

Vous êtes une émanation du peuple. Ce dernier attend de vous que vous soyez du côté de la justice.

Vous êtes une composante de la nation camerounaise. Agissez pour le triomphe de sa volonté souveraine.

Vous avez juré honneur et fidélité à la nation. A ce titre, vous devez défendre la vérité des urnes.

Rappelez-vous que, vous êtes au service d’une nation et non d’individus.

Vous êtes au service d’un peuple et non d’un groupe de personnes.

Vous êtes au service de la République et non d’un parti.

Il est l’heure d’assumer vos responsabilités aux côtés du peuple. L’heure d’être une force juste. Une force au service du peuple, fidèle aux idéaux fondateurs de la nation. Vous devez être cette force ! Telle est votre responsabilité !

Ne manquez pas le rendez-vous de l’histoire ! Ne manquez pas de fidélité vis-à-vis de la nation ! Ne décevez pas vos fils, vos filles, vos pères, vos mères, vos concitoyens !

 

Forces de l’ordre, forces de défense !

Il est l’heure ! Le peuple d’abord !

 

WALLA KAHBANG Edith

Candidate à l’élection présidentielle 2011

Cameroon People’s Party

Comments

  1. KAH WALLA 2011

    Cher volontaire, chère volontaire,

    Il nous reste quelques jours pour convaincre les citoyennes et citoyens camerounais d’ici et de la diaspora de voter pour KAH WALLA . Je te propose de participer avec tous les bénévoles de la campagne à une opération nationale :
    … «5.000 000 appels pour KAH WALLA !»

    L’objectif est de contacter par téléphone un maximum de citoyennes et de citoyens Camerounais pour les informer des modalités du vote et des raisons d’aller voter pour KAH WALLA dès le 9 octobre Prochain.

    En quoi consiste cette action ?

    Il s’agit de téléphoner à 5.000.000 personnes afin de leur donner toutes les informations utiles sur les présidentielles 2011. En appelant autour de lui 72 à 600 citoyennes et citoyens, le volontaire et ou le bénévole leur présente les enjeux de cette élection, la candidature de KAH WALLA et leur propose de recevoir des informations pratiques directement par mail. Toutes les personnes contactées ainsi seront informées personnellement de l’emplacement de leur bureau de vote par les mails que les volontaires et ou bénévole auront transmis à l’équipe de campagne.

    Comment participer ?

    Il suffit de t’inscrire en contactant la candidate sur facebook
    Tu recevras dans les 24 heures un mode d’emploi détaillé de l’opération.

    Qui appeler ?

    A toi de choisir : des proches, des collègues, des voisins, des amis, de la famille… Si chaque volontaire appelle 72à 600 personnes dans son entourage, nous aurons contacté les 5.000 000 personnes dans la semaine !

    Que dire aux personnes que j’appelle ?

    En contactant”5.000 000 appels pour KAH WALLA”, tu recevras un mode d’emploi détaillé. Il contiendra des éléments d’argumentaire ainsi que les informations utiles à transmettre aux personnes que tu appelles (lieux des bureaux de vote, modalités de vote).

    Est-ce que je peux proposer à d’autres personnes de participer à cette opération ?

    Bien sûr ! Tu peux transférer ce mail à des amis, parents, collègues, proches afin qu’ils s’inscrivent à l’opération “5.000 000 appels pour KAH WALLA”. Ils recevront également un mail d’information sur les modalités de cette action.

    C’est la dernière ligne droite : nous avons besoin de toi. Inscris toi à l’opération «5.000 000 appels pour KAH WALLA» !

    L’équipe de campagne de KAH WALLA

  2. VOTEZ POUR KAH
    WALLA

    PRESIDENTE
    DE LA REPUBLIQUE
    DU CAMEROUN

    Le leader d’opinion Henri MATIP MA SOUNDJOCK
    et Emmanuel PEGLO soutiennent la candidature
    de KAH WALLA au poste de Présidente
    de la République du Cameroun.

    Lorsqu’on nous demande de choisir entre plusieurs candidats à la présidence de la République du Cameroun, nous cherchons quelqu’un qui se montre conscient des problèmes des travailleurs et qui a assez d’expérience pour obtenir des résultats du gouvernement. C’est pourquoi, nous soutenons KAH WALLA, notre candidat. Toute sa vie, elle s’est activement occupée du bien-être des masses vulnérables. Elle s’est engagée à améliorer la qualité de vie des camerounais et de nos enfants. Nous espérons que vous voterez pour KAH WALLA candidate à la présidence de la République du Cameroun, le 09 Octobre 2011 prochain.

    Henri MATIP MA SOUNDJOCK et Emmanuel PEGLO.
    Tel:00 237 96 49 94 73-22 63 00 63
    email henri1afrique@yahoo.fr
    http://www.aicpprojet.tchatcheblog.com

  3. STRATÉGIE DE CAMPAGNE DE KAH WALLA

    PRÉAMBULE

    Fiers d’être Camerounais et de partager ce territoire avec autant d’ethnies sans distinctions aucune de religions, fiers d’être né sur cette terre bénie de Dieu où règne paix et harmonie, nous partageons tous camerounais, cet espoir de stabilité politique et économique.

    Nos leitmotivs de campagne pour cette élection présidentielle a abordé les grandes orientations que notre Gouvernement va développer dans l’avenir. Ils retracent les perspectives d’actions concrètes du pouvoir pour les prochaines années.

    NOTRE MESSAGE S’EST ARTICULE AUTOUR DES POINTS SUIVANTS :

    Ce que le Président Paul BIYA a fait par le passé et ce que son successeur KAH WALLA va faire après le 9 octobre 2011 pour agir davantage sur la vie quotidienne du citoyen camerounais.

    Le quinquennat de notre candidate sera marqué par trois étapes clés :

    -La période de négociations politiques qui conduira à l’Accord politique Global,

    -Les réformes institutionnelles, l’organisation des élections législatives et sénatoriales

    -Les actions visant au développement socio-économique et la préparation du scrutin présidentiel 2015 et ou 2018.

    Il faut d’abord souligner le climat démocratique et apaisé, un acquis cher pour le développement. Cette période sera marqué par :

    • L’apaisement du climat politique et l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit

    • La création et l’installation de la commission Vérité, justice et réconciliation pour les crimes de guerres depuis l’indépendance, jusqu’à ce jour

    • la Mise en place du Cadre permanent de dialogue et de concertation pour développer l’unité nationale et ouvrir le Cameroun vers la mondialisation

    • Le vote d’une lois organique sur le financement des partis politiques

    •la Consolidation de la liberté de presse et des libertés fondamentales par la structuration du conseil national de la communication et la création de la cité de la communication

    • la Création des nouvelles régions, préfectures et sous préfectures.

    • La revalorisation de l’armée par l’adoption d’un nouveau statut des Forces Armées, la structuration du conseil supérieur de la sécurité et de la défense nationale, les formations et sensibilisation sur la démocratie, le respect des Droits de l’Homme et sur le rôle des forces armés dans la gestion des crises et la paix.

    Sur le plan diplomatique, la nouvelle politique de votre candidate KAH WALLA va booster les relations avec la communauté internationale et permettra :

    • La rationalisation de la coopération internationale (UE, Banque Mondiale, Fonds Monétaire International, Bad, la chine, Etats-Unis, Japon…)

    • L’annulation partielle de la dette extérieure (Banque Mondiale, BAD, Club de Paris, France, Suisse, Belgique, Japon…pour près de 17.000 milliards F CFA)
    Les acquis de notre candidat se situent également au niveau de l’amélioration de la bonne gouvernance, de l’environnement des affaires et de la réforme administrative. Celle-ci va consisté à :

    • L’amélioration de la transparence dans la gestion des finances publiques par la mise en place des trésoreries régionales à partir de la base, de la Cour des comptes et du contrôle supérieur de l’Etat.

    • L’adoption d’un nouveau code de procédure des marché publics

    • La baisse de l’impôt sur certains secteurs d’activités et la suppression d’impôt et taxes sur d’autres secteurs.

    • La meilleure utilisation des recettes fiscales et douanières pour accroître la richesse du pays

    • Apurement de la dette extérieure

    • Relèvement de l’âge de la retraite de 55 à 66 ans

    • Construction et réhabilitation d’une centaine de hangars, abattoirs et de marchés urbains et ruraux
    Mise en œuvre d’une politique en faveur de la jeunesse, de la femme, de l’emploi, de la santé et du développement à la base par la création d’un fonds de pension du secteur informel et d’un fonds d’aide et de garantie des PME.

    La revalorisation du système éducatif est également un fait majeur avec la suppression des frais d’écolage dans le préscolaire et le primaire, la transformation de plus de 600 écoles privées en établissements scolaires parapublics, l’ouverture de nouveaux collèges et lycées d’enseignement général et technique, l’intégration de près de 11 000 enseignants auxiliaires et recrutement de plus de 50.000 nouveaux ; l’équipement de bibliothèques dans les préfectures et mairies.

    La réalisation d’ouvrages au service des populations consistera à la construction, à la réhabilitation, l’assainissement et l’éclairage de plusieurs rues à Yaoundé, pour un coût de 1079 milliards de F CFA, la construction de 5.750 km de pistes rurales à raison d’au moins 100 km par préfecture, au démarrage de la construction des voies de contournement de la ville de Yaoundé pour 80 milliards de F CFA, la reconstruction des ponts Allemand depuis la colonisation qui ont été abandonné depuis la guerre mondiale jusqu’à ce jour…

    Si notre candidate KAH WALLA est élue, notre gouvernement s’engagera à consolider ces acquis, à achever les grands chantiers actuellement en cours ou en passe de démarrage et à en lancer de nouveaux afin d’améliorer, chaque jour davantage, les conditions de vie des camerounais.

    Au cours de la phase avant campagne électorale, nous avons résumé le plan de développement du Cameroun en 24 promesses et ou axes. Baptisé « Les 24 axes du changement : Plus pour la Réconciliation et l’Unité, Plus pour le Rayonnement international, Plus pour la Sécurité, Plus pour la Démocratie, Plus pour la Justice, Plus pour les Libertés, Plus pour la Bonne Gouvernance et la Fonction publique, Plus pour la Société Civile, Plus pour la Jeunesse et l’Education, Plus pour les Femmes, Plus pour les Retraités, Plus pour la Création, d’Emploi et la Liberté d’Entreprise, Plus pour les Villes et l’Habitat, Plus pour les Grands, Travaux, Plus pour la Santé, Plus pour l’Agriculture, Plus pour le Sport et la Culture, Plus pour l’Artisanat et le Tourisme, Plus pour l’Accès de tous au Crédit, Plus pour la Communication ».

    Ce document expose les grands défis du pays, assortis de solutions. Son contenu séduit les camerounais et les amis du Cameroun qui le plébiscitent avec 65% le jour du scrutin.

    Aujourd’hui, la plupart de ces réformes sont énumérés par la candidate du changement son Excellence KAH WALLA et ne pas s’en rendre à l’évidence, relèverait d’une mauvaise foi. Mais n’oublions pas que nous pouvons faire mieux avec toutes les forces vives du Cameroun de l’opposition et du pouvoir , UPC,le MANIDEM, l’AFP,le RDPC progressiste, Le SDF progressiste, l’UNDP , le PAP, le RNDP de Milla ASSOUTE, etc.——-

    Ensemble redonnons un espoir et un avenir aux camerounais

    En refusant le discours sur le déclin du Cameroun de la part de certains qui prospère sur la démagogie et qui s’acharne à persuader les camerounais que notre pays est perdant dans le monde d’aujourd’hui tel qu’il est. Nos prédécesseurs ont fait de leur mieux et beaucoup de fautes graves malgré leurs limites dues à la mauvaise volonté de certains camerounais qui ont perturbés leurs élans et surtout de leur incompétence politique.

    Le Cameroun n’est pas seulement ce pays en déclin, de petites querelles et de prévarication que certains ont voulu lui tendre comme miroir. Le Cameroun est un pays fier de son message universel d’Union et de Solidarité. Il est capable d’assumer avec KAH WALLA toutes les périodes, même les plus sombres, de son histoire (exemple : rapatriement des restes de l’ancien Président Ahmadou Ahidjo sera décidé dès l’ascension à la magistrature suprême de KAH WALLA).

    Le Cameroun de KAH WALLA sera aussi forgée autour d’une tradition politique, sociale, culturelle qui fera son rayonnement et fondera son destin : celle des Droits de l’Homme, de la République, des principes de solidarité. Il y a là des ressources immenses pour affronter l’avenir.

    Les camerounaises et les camerounais n’ont pas peur d’eux-mêmes. Ils veulent vivre dans un pays uni, tolérant, ouvert à la diversité, dans une communauté de droits et de devoirs qui bannit toutes les formes de xénophobie et de tribalisme. L’idéal laïc que prônera la présidente KAH WALLA permettra de conjuguer ces aspirations, car au-dessus de nos différences, la présidente de la république KAH WALLA que vous allez élire dès le 9 octobre 2011 place l’intérêt général au dessus de l’intérêt particulier.

    Les camerounaise et les camerounais ne tournent pas le dos à l’excellence et à la compétitivité : ils seront productifs avec KAH WALLA. Nous avons des atouts, beaucoup de nos concitoyens seront engagés avec KAH WALLA dans la vie locale ou la vie associative, de façon soutenue et bénévole, témoignant ainsi de leur attachement à leur Pays. Nous devons valoriser nos atouts, encourager les initiatives, faciliter tout ce qui contribue à la création de richesses et à la mise en œuvre des solidarités réelles.

    Les camerounais ont un choix décisif à faire KAH WALLA

    Aujourd’hui, nous devons miser sur la recherche d’une société unie, ouverte, apaisée, qui permet de lutter contre toutes les formes de précarité, de donner à chacun la protection qu’il mérite et l’égalité des chances pour construire sa vie. Nous voulons conjuguer la croissance économique pour apporter la prospérité et la redistribution des richesses, avec la responsabilité vis-à-vis des générations futures.

    Notre projet selon KAH WALLA doit à la fois répondre à l’urgence sociale et à l’exigence d’un nouveau modèle de développement. Il doit nous permettre d’agir pour le plein emploi, d’aller vers l’égalité réelle, de refonder le Pays, en mettant en œuvre une démarche nouvelle, et de mettre le Cameroun en situation de relance économique.

    L’ambition que KAH WALLA propose aux camerounais est collective. C’est une ambition qui s’adresse à tous et demande le concours de chacun. Un projet pour le cameroun. Un projet pour les camerounaises et les camerounais. Un projet pour réussir la nouvelle dynamique lancée par notre candidate.